AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les yeux de la forêt

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les yeux de la forêt   Sam 22 Mai - 12:40

Les yeux de la forêt

Jean de Quenelles avançais dans la forêt d'athel loren, il avait suivit les visions de la dame du lac qui l'avaient guidé jusqu'ici, dans un coin sombre brumeux où n'importe quoi pouvait surgir de nulle part, la peur au ventre il avançais, il n'avait jamais été si loin dans cette forêt réputée pour abriter les elfes de la forêt, des créature humanoïde dont le comportement était imprévisible, on ne savait jamais quand ils voulaient aider les bretonniens ou les tuer et les donner en pâture aux animaux de la forêt. Mais quelque chose de bien plus ancien habitait sous cette immense forêt, quelque chose de terrible que sa mère lui racontait pour le faire peur le soir, on dit que dans cette forêt, même les arbres peuvent vous être hostile, tout les seigneurs et paysans ayant vu ces êtres étaient mal a l'aise rien que d'en parler, mais quand elles sont de leurs côté pour affronter n'importe quel ennemis, ils ne pouvaient nier qu'elles étaient efficace.

Jean s'enfonçait plus profondément dans la forêt et fini par ne plus rien voir du tout avec cette brume. Soudain il aperçut des silhouettes au loin, il percevait seulement des formes noires avec des choses pointues sur leurs têtes, Jean reconnut tout de suite ces silhouettes, des hommes bêtes.
"Pour la dame du lac !"cria Jean
Il fonça et percuta les hommes bêtes de pleins fouets tuant deux créatures du chaos, il commençait a combattre avec son épée et son bouclier
"Sales monstres de bêtes du chaos ils ont tuer mon cheval a Quenelle, ils vont le payer vengeance!"hurla Jean
Il contra une attaque d'un féroce gor armé d'une hache et entrefrappa avec son bouclier, Jean manqua de tomber mais au dernier moment il donna un coup de bouclier dans la gorge de la créature, la tuant sur le coup, il planta son épée dans le cœur d'un autre puis la retira pour aller couper une tête d'un autre, soudain l'homme bête qui allait le tuer reçut une flèche dans la tête, les hommes bêtes s'arrêtèrent pour regarder les alentours, Jean ne put profiter de se moment, un grand coup le fit tomber par terre, il se demanda comment il avait pu être mis a terre par une telle force, il regardit et vit le plus bel elfe qu'il eu jamais vu, il était torse nu avec des tatouages bleues et il, avait un pagne et deux grandes épées aussi grande que Jean, l'elfe tua quatres hommes bêtes d'un seul coup d'épée et en décapita deux autres de son autre arme, d'autres elfe vinrent lui porter secours et bientôt les hommes bêtes furent tous morts. Un elfe s'avança, il paraissait plus grand et plus puissant que les autres, il avait une cotte de maille couleur or, sa tête était ornée d'un casque représentant la tête d'un hiboux avec des cornes et il tenait a la main un gigantesque arc
"Bienvenu a Athel Loren, je suis Tathar Elensar, seigneur sylvain des ces contrées, et voici mes danseurs de guerres gardes du corps, tu a fait long voyage et tu dois te reposer, je t'expliquerait tout en détail quand tu te réveilleras. L'elfe pris un liquide vert dans une fiole a sa ceinture et lui fit boire, Jean rendormie immédiatement.

Voila la suite plus tard
dites moi ce que vous en pensez, c'est mon deuxième récit
Revenir en haut Aller en bas
Alérène
Seigneur Modérateur
avatar

Nombre de messages : 611
Localisation : Lorient-Morbihan(56)
Date d'inscription : 07/01/2006

MessageSujet: Re: Les yeux de la forêt   Sam 22 Mai - 15:15

Bonjour à toi.

Tout d'abord, je te souhaite la bienvenue sur notre forum. Je t'invite à te présenter sur le sujet publié à cet effet dans la section des annonces importantes.

Ensuite, concernant ton récit, je vois que tu comptes réécrire la rencontre de Jean de Quenelles avec la Dame du Lac. Ça peut donner quelque chose de bien, cependant il va falloir que tu règles certains problèmes. Il y a énormément de fautes dans ton écrit. Ce sont aussi bien des fautes d'orthographe, de grammaire, de conjugaison que de cohérence même dans le récit. J'ai perdu le compte exact de tes fautes, mais j'avais dépassé les 40, ce qui sur un texte de cette taille fait quand même beaucoup.

Voici mes conseils:
- Évite de faire de longues phrases. Je te donne un exemple. Ta première phrase fait presque 5 lignes avec beaucoup de virgules. Il y aurait moyen de faire 5 phrases à la place. Faire des phrases courtes aide à faire moins de fautes (tu te perds pas dans les sujets, compléments, etc.) et facilite la compréhension du lecteur qui peut reprendre sa respiration à la fin de chaque phrase.
- Si tu ne le fais pas déjà, relis-toi. Ça te permettra d'éliminer une grande partie des fautes présentes. N'hésite pas à utiliser les correcteurs orthographiques disponibles soit sur Word, soit sur internet si tu en as besoin. Par exemple, à la première ligne tu écris "Quenelles" mais à la seizième ligne tu écris "Quenelle", c'est une faute que tu aurais pu éviter en te relisant.
- Sois réaliste dans les actions que tu décris. Jean qui devient enragé à la simple vue d'hommes bêtes, ce n'est pas crédible. Une personne de son rang prend au moins le temps de jauger l'ennemi, de voir son équipement et de compter ses effectifs. Là, les hommes bêtes pourraient être 10 comme 40, ça n'aurait rien changé.

Voilà ce que je pouvais dire sur ton texte. La suite de l'histoire pourra être intéressante mais il faudra, à mon sens, faire des efforts sur les points que j'ai traité plus haut et qui parasite la lecture.

Bonne journée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les yeux de la forêt   Jeu 3 Juin - 21:20

bon , voici le deuxième chapitre de l'historique

Jean se réveilla dans ce qui sembla être une caverne sombre.
-"Bienvenu dans ma demeure, chevalier, tu te demande pourquoi je t'ai amené ici et pourquoi je ne t'ai pas tuer comme nombre de tes compatriotes, et bien tout simplement parce que tu peux m'être utile, mes éclaireurs et mes forestiers m'indiquent qu'une grande armée de peaux vertes approche d'athel loren en passant par les montagnes du sud-est et pour obtenir ta liberté tu devras rassembler une armée des tiens pour nous aider, nos troupes sont peu nombreuse et face aux peaux-vertes, elles seront écrasées en un rien de temps.
L'elfe parlait d'une voix très calme et mélodieuse, on aurait dit qu'il allait juste se promener dans les bois pour cueillir des champignons, bien que Jean ne pense pas que les elfes ont le temps et l'envie de cueillir ce genre de nourriture. Il avait la peau pâle et des cheveux noires comme la nuit, il inquiétait Jean rien qu'en le regardant. Il lui parlait sur un rocher noir qui s'élevait du sol, éclairer par des lampes dans lesquelles des créatures vivantes bougeaient et produisaient de la lumière.
-"Alors c'est pour ça que vous m'avez laisser entrer dans les bois, ce qu'on raconte sur cette forêt est effroyable, les intrus qui rentrent sans permission sont tuer alors que moi j'ai pu rentrer sans problème, vous ne me manipulerez point comme ça et je préfère mourir que d'envoyer mes frères a la mort" dit Jean
-"Nos destins sont liés, chevalier, si Athel Loren meurt, la bretonnie aussi, suivez-moi, vous changerez peut-être d'avis".
L'elfe emmena Jean a travers une sortie tout au fond de la caverne, il faisait nuit dehors, Jean ne voyait rien mais l'elfe dénommé Tathar semblait aussi bien voir la nuit que le jour.
Dehors Jean apercevait les danseurs de guerre dansant autour d'un feu qui brulait les restes des hommes-bêtes. Il distinguait également dans la pénombre des elfes armés d'arcs et recouverts d'une grande cape noire(c'était peut-être la nuit qui donnait l'impression de cette absence de couleurs)qui faisaient le guet depuis des hautes branches et des grands rocher.
-" Si vous voyez mes forestiers, chevalier, c'est parce qu'ils veulent que vous les voyez et savent que vous n'êtes pas un ennemi mais si ils voulaient vous tuer ils seraient aussi invisible que des fantômes dans la forêt" dit Tathar.
Jean vit également des patrouilles d'elfes armés également d'arc mais semblaient être les gardes sylvains de Tathar(pour ce que Jean connaissait du sujet).
-"Participez au banquet"

il y a cinq chapitres, la suite plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les yeux de la forêt   Dim 6 Juin - 10:39

Salut tathar (ton nom a t'il un rapport avec un certain Elfe dans "Les chronique de Krondor" ??ou c'est une coincidence ?)
Je me permet de faire quelques commentaires sur tes textes: la question des fautes ayant deja été abordée (je dis rien j'en fais plein aussi). (je te previens je suis assez sec dans mes commentaires mais ce n'est pas méchant du tout).

Citation :
Jean de Quenelles

C'est un nom connu, a tu pris un Heros bretonnien exprés ou c'est un hasard ?

Citation :
dans la forêt d'athel loren
Plutôt a la lisière ou la foret profonde ?

Citation :
la peur au ventre il avançais
Pour un chevalier bretonnien... si il fait partie des chevaliers de la quête, il ne devrait pas avoir peur ...

Citation :
abriter les elfes de la forêt
Généralement les Bretos' l'appele le peuple des fées, je ne pense pas que le quidam moyen sache que se sont des Elfes.

Citation :
tout les seigneurs et paysans ayant vu ces êtres étaient mal a l'aise rien que d'en parler
C'est même plus mal a l'aise qu'il devraient être, mais ,à moitier fou ou mort ...


Citation :
"Pour la dame du lac !"cria Jean
Il fonça et percuta l
La charge est un peu rapide, Jean est il a cheval (un autre que celui qui est mort) ou a pied ?

Citation :
"Sales monstres de bêtes du chaos ils ont tuer mon cheval a Quenelle, ils vont le payer vengeance!"hurla Jean
Crié ça alors que l'on combat une troupe de HB ça me parrait assez moyen .... si il s'adresse au HB il dirait "vous avez tué mon cheval" sinon a qui peut il bien s'adresser ??


Citation :
Jean manqua de tomber mais au dernier moment il donna un coup de bouclier
Il devrait tomber aprés quand même, si dans son action il va pour tomber mais lance un gros coup avec son bouclier,une fois le coup porté, Jean se retrouverai mechament desequilibré ....

Citation :
il regardit et vit
Redondance ...

Citation :
vit le plus bel elfe qu'il eu jamais vu
Il en avait deja vu ??

Citation :
l'elfe tua quatres hommes bêtes d'un seul coup d'épée et en décapita deux autres de son autre arme
6 HB en "un" coup ça fait pas mal quand même ....

Citation :
Un elfe s'avança, il paraissait plus grand et plus puissant que les autres, il avait une cotte de maille couleur or
Probleme niveau de personnage on peu confondre avec le danseur de guerre, il suffit que tu rajoute 'un autre elfe s'avança"
et puis la cote de maille chez un elfe sylvain ... bofbof...


Citation :
un gigantesque arc
"Bienvenu a Athel Loren,
c'est l'arc qui parle ? rajoute au moin "il declara"

Citation :
mes danseurs de guerres gardes du corps,
Sauf qu'un seigneur qui n'est pas du clan des danseur ne peut pas integrer une unitée de danseur. essaye de protéger quelqu'un si tu te bat a l'autre bout du champs de bataille comparé a lui ... il faut qu'il soit dans la même unités..

Citation :
L'elfe pris un liquide vert dans une fiole a sa ceinture et lui fit boire, Jean rendormie immédiatement.
Et Jean ne dit rien ? il ne s'y oppose même pas ?

Citation :
se promener dans les bois pour cueillir des champignons, bien que Jean ne pense pas que les elfes ont le temps et l'envie de cueillir ce genre de nourriture
En temps que Noble, Jean n'est surement jamais aller cueillir des champignons, il avait des paysans pour le faire, de plus je pense que les champi' été plutot pour les pauvres que pour les riches. je ne voit donc pas comment il peut savoir ce que c'est que la cueillette au champi'.


Citation :
Il lui parlait sur un rocher noir qui s'élevait du sol,
Oula ... un rocher qui lévite ? ils etaient pas allucinogénes les champignon justement Razz

Citation :
vous ne me manipulerez point comme ça et je préfère mourir que d'envoyer mes frères a la mort
Rapelons qu'il a été guidé par les visions de la Dame, il peut donc peut être pensé que la Dame la poussé la dedans ... non ? il manque de fanatissme ton heros.

Citation :
Si vous voyez mes forestiers,
Les forestiers ne sont pas du genre a se reunir avec d'autre Elfes pour regarder les HB brulés, entre amis, ce sont des associaux, ils ne se reunissent que pour mieux tué, il me parait assez peu probable qu'ils suivent et servent un seigneur...

Citation :
les gardes sylvains de Tathar(pour ce que Jean connaissait du sujet)

et
Citation :
réputée pour abriter les elfes de la forêt
Il sait Que les noble ont des garde sylvain mais il n'est pas sur qu'il y est des elfes dans la foret ... mouai ....



Voila mes remarques, j'espere ne pas t'avoir demoraliser, ce n'est pas mon but, j'espere que tu va mettre la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Assaérrë
Modérateur et Porteur de la Grande Bannière.
avatar

Nombre de messages : 590
Age : 23
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Les yeux de la forêt   Dim 6 Juin - 14:20

Bon, outre le message de skaw qui dit toutes tes erreurs concernant le fluff, je vais me concentrer plutôt sur la forme du texte à proprement dit :

Citation :
-"Bienvenue dans ma demeure, chevalier. Tu te demande sûrement pourquoi je t'ai amené ici et pourquoi je ne t'ai pas tué comme nombre de tes compatriotes. Et bien tout simplement parce que tu peux m'être utile. Mes éclaireurs et mes forestiers m'indiquent qu'une grande armée de peaux vertes approche d'Athel Loren en passant par les montagnes du sud-est. Pour obtenir ta liberté, tu devras rassembler une armée des tiens pour nous aider. nos troupes sont peu nombreuse et face aux peaux-vertes, elles seront écrasées en un rien de temps. (Il n'a aucun avantage à dire cela...)
L'elfe parlait d'une voix très calme et mélodieuse, on aurait dit qu'il allait juste se promener dans les bois pour cueillir des champignons, bien que Jean ne pense pas que les elfes ont le temps et l'envie de cueillir ce genre de nourriture.(inutile) Il avait la peau pâle et des cheveux noires comme la nuit. Il inquiétait Jean rien qu'en le regardant. Il lui parlait sur un rocher noir qui s'élevait du sol (????), éclairé par des lampes dans lesquelles des créatures vivantes bougeaient et produisaient de la lumière.
-"Alors, c'est pour cela que vous m'avez laisser entrer dans les bois. Ce qu'on raconte sur cette forêt est effroyable : les intrus qui rentrent sans permission (et qui leur donnerait la permission??) se font tuer alors que moi, j'ai pu rentrer sans problème. Vous ne me manipulerez point comme ça et je préfère mourir que d'envoyer mes frères a la mort" dit Jean
-"Nos destins sont liés, chevalier. Si Athel Loren meurt, la Bretonnie aussi. Suivez-moi, vous changerez peut-être d'avis".
L'elfe emmena Jean a travers une sortie tout au fond de la caverne. Il faisait nuit dehors. Jean ne voyait rien mais l'elfe dénommé Tathar semblait aussi bien voir la nuit que le jour.
Dehors Jean apercevait les danseurs de guerre dansant autour d'un feu qui brulait les restes des hommes-bêtes (Je croyais qu'il ne voyait rien...). Il distinguait également dans la pénombre des elfes armés d'arcs et recouverts d'une grande cape noire(c'était peut-être la nuit qui donnait l'impression de cette absence de couleurs)qui faisaient le guet depuis des hautes branches et des grands rocher (Idem, pour quelqu'un sensé ne rien voir, il distingue beaucoup de choses...).
-" Si vous voyez mes forestiers, chevalier, c'est parce qu'ils veulent que vous les voyez et savent que vous n'êtes pas un ennemi mais si ils voulaient vous tuer ils seraient aussi invisible que des fantômes dans la forêt" dit Tathar.
Jean vit également des patrouilles d'elfes armés également d'arc mais semblaient être les gardes sylvains de Tathar(pour ce que Jean connaissait du sujet)(Justement, il ne doit rien connaitre du sujet ! C'est un bretonnien, et à moins qu'il ai déjà fait un séjour en Athel Loren, il sait même pas que ce sont des elfes.).
-"Participez au banquet"

Bon, j'en ai sans doute loupé, mais les principales erreurs sont là.
Fait très attention aux erreurs fluffiques, historiques.

C'est cependant très bien de t'essayer à l'écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les yeux de la forêt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les yeux de la forêt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Warhammer Battle V8 :: Background-
Sauter vers: