AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Bosquet de l'Eloquence

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Nannerl

avatar

Nombre de messages : 502
Age : 23
Localisation : Une belle Forêt Helvétique
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Le Bosquet de l'Eloquence    Jeu 5 Mai - 13:25


Humeur et rumeur de la forêt à par ses mille messagers à l'annonce. Le Bosquet est révélé aux peuples des mondes forestiers, depuis longtemps oublié dans les cartes et livres, ce lieu unique est de nouveau présent.

Car nulle arme aussi tranchante soit telle n'est efficace en son sein, seule l'éloquence est de mise pour prendre pied dans les débats...

Tous réunit en ce lieu en harmonie au centre du Bosquet.

Le Maître des récits Pyoko31 et la Tisseuse de mots qui est moi-même se lèvent pour vous accueilir.

"CHER FORESTIER, CHÈRE FORESTIÈRE, NOUS VOUS SOUHAITONS LA BIENVENUE DANS LE CONCOURS DE L’ÉLOQUENCE"

_________________
"Les mots sont bien plus dévastateurs que les épées, d'un mots une guerre éclate, d'un autre mots la paix s'installe."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nannerl

avatar

Nombre de messages : 502
Age : 23
Localisation : Une belle Forêt Helvétique
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Jeu 5 Mai - 13:51

ACTE 1

Printemps 2016


Nannerl : "Je propose donc de débuter sans attendre aux règles régissant ce premier acte. Le maître des récits va donc prendre la parole".

Pyoko31 : "Les participants complètent soit sous forme de récit soit sous forme de ballade (pour la ballade, je propose pas de restrictions) avec un maximum de 2-3 pages pour pas alourdir la lecture."

Nannerl : "Règles simples et dotées d'une grande liberté de mouvement dans la composition au gré de l'auteur".  (aucune restriction sur la police d'écriture ou la forme mais rappelez-vous que vous avez que 2-3 pages pas plus par participant.)

Nannerl : "Une autre règle qui va égayer le premier Acte. Le maître des mots à écrit d'une main légère et juste un petit récit auquel vous devez compléter pour qu'il y a une liaison entre les deux, ensuite vous êtes libre de puiser dans votre imagination"

Nannerl : [en montrant d'une main Pyoko31] "c'est à vous"

Pyoko31 : [en s'avançant au centre du cercle] « Confrères, consœurs, vous savez déjà pourquoi nous sommes rassemblés ici sinon vous n'y seriez pas. Les songes nous ont avertis, les temps ont toujours été en mouvement et il en est de même aujourd'hui. Peut-être même plus encore. Notre forêt qui nous est si chère est assaillie de toutes parts par des nains avides de carburants à leurs immondes machines, par des seigneurs bretonniens convoitant nos terres, par les forces du chaos qui envahissent le monde. Nos dieux sont morts ou ont désertés, les uns après les autres. La mémoire se perd, enfants de la forêt. C'est pour cela que nous sommes rassemblés, pour élire le réceptacle qui contiendra les songes passés, présents et futurs. Seul lui sera capable de nous indiquer la voie que notre peuple tout entier devra suivre. Que tous ceux qui prétendent être capables de recevoir ce fardeau et cet honneur élèvent la voix. Mais seul celui qui en sera digne sera désigné par notre communauté. »
Des bardes, plus ou moins vieux, se levaient à tour de rôle pour s'exprimer. L'apprenti regarda son maître. Comme toujours, celui-ci se taisait et observait, étoffant son opinion sur chacun au fil des heures passées à discourir. Mais le jeune elfe était horrifié par toutes ces imbécillités déclarées à grands renforts de cris. Aucun de ces prétendants n'étaient dignes de devenir le réceptacle des mémoires, aucun n'avait vu la même chose que lui. Poussé irrésistiblement par la force de ses songes, il se redressa. Son maître tenta en vain de l'en empêcher et la clairière entière ne tarda guère à se faire silencieuse pour écouter ce jeune impertinent qui n'avait même pas encore était déclaré barde par ses pairs s'exprimer. Il ouvrit la bouche et un chant en sortit, un chant portant la voix de la forêt, un chant de vérité, l'annonce d'un changement à venir et la promesse d'un futur qui les dépassaient tous..."

Nannerl : "Voici un bien beau récit, donc chers invités, à vous de prendre la parole et vous exprimez en ce lieu. la meilleure éloquence sera récompensée j'en suis sûr par un titre (selon le désire du Seigneur de notre forêt)

_________________
"Les mots sont bien plus dévastateurs que les épées, d'un mots une guerre éclate, d'un autre mots la paix s'installe."


Dernière édition par Nannerl le Jeu 5 Mai - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyoko31
Barde de Printemps
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 19
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Jeu 5 Mai - 16:31

Et bien le gant est lancé, mes chers bardes, jeunes et moins jeunes, que ceux qui se sentent capable de nous composer une ballade ou un récit à même d'envoûter les sous-bois s'expriment, et que la langue la plus agile, la plume la plus habile l'emporte !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nannerl

avatar

Nombre de messages : 502
Age : 23
Localisation : Une belle Forêt Helvétique
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Jeu 5 Mai - 22:41

Chers participants, vous avez jusqu'au 20 juin minuit pour vous exprimez. ensuite viendra le vote comme selon le principe de vote de ce forum depuis longtemps.

3 pour le meilleur
2 pour le dauphin
1 pour le méritant


_________________
"Les mots sont bien plus dévastateurs que les épées, d'un mots une guerre éclate, d'un autre mots la paix s'installe."


Dernière édition par Nannerl le Lun 20 Juin - 18:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyoko31
Barde de Printemps
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 19
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Ven 6 Mai - 9:50

Toute petite rectification, Nannerl, le 20 juin et pas le 30, avant que le temps de l'été n'arrive Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nannerl

avatar

Nombre de messages : 502
Age : 23
Localisation : Une belle Forêt Helvétique
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Ven 6 Mai - 10:29

ah oui Boulet mince.... voilà j'ai rectifié. dwarf

_________________
"Les mots sont bien plus dévastateurs que les épées, d'un mots une guerre éclate, d'un autre mots la paix s'installe."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ethgri wyrda
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1063
Age : 20
Localisation : Edur edoc'sil
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Sam 7 Mai - 11:40

j'ai deux questions avant zut, mais suis-je donc idiot! pas de prose!

Pas de thème imposé?
Nous pouvons donc disserter
Sur toutes les choses qui nous plaisent?
Chacun aura sa propre glaise?

Où les bardes devront-ils conter?
Ci-dessous ou bien autre part
Sur un sujet tout consacré
À ce que chacun chante son art?

PS: Pyoko31, j'avais encore jamais regardé ta page facebook, c'est très beau!

_________________
Ennemis de Loren
Retiens cette morale
Sache que notre haine
Pour toi n'a pas d'égale

Tes nombreux congénères
Se sont tous fait tuer
Et bientôt en enfer
Tu vas les retrouver
             

                   Ethgrì-Wyrda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nannerl

avatar

Nombre de messages : 502
Age : 23
Localisation : Une belle Forêt Helvétique
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Sam 7 Mai - 19:53


Tant que le sujet traité
Le récit n'est pas oublié (celui de Pyoko31)
A l'écrit aucune limitation
Obscurcis ton imagination

En ce lieu élogieux
Ton récit doit apparaitre
Disponible aux yeux
A pouvoir débattre



_________________
"Les mots sont bien plus dévastateurs que les épées, d'un mots une guerre éclate, d'un autre mots la paix s'installe."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyoko31
Barde de Printemps
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 19
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Dim 8 Mai - 20:50

Excusez-moi, je suis plus prosaïque et je préfère la prose, mon petit ethgri, normal que tu n'avais jamais vu ma page FB étant donné que j'ai ajouté le lien il y a peu, et tu m'en vois charmé que cela te plaise, même si cela fait longtemps que je n'ai rien publié dessus (éventuellement un extrait de mon bouquin ?). Et pour moi la complexité de ce défi printanier repose surtout dans le peu de pages que doit prendre la production ^^, mais je vous concocte un petit récit qui, j'espère, vous ravira !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskandar

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 22
Date d'inscription : 24/03/2014

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Jeu 2 Juin - 11:40

Citation :
Chers participants, vous avez jusqu'au 20 juin minuit pour vous exprimez.
Ouf, je ne suis pas en retard pour participer !

*Iskandar sort sa harpe, fait tinter quelques cordes, réfléchit à une belle chanson...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ethgri wyrda
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1063
Age : 20
Localisation : Edur edoc'sil
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Jeu 2 Juin - 18:54

c'est que j'étais sur le point d'aller le chercher celui-là Twisted Evil

_________________
Ennemis de Loren
Retiens cette morale
Sache que notre haine
Pour toi n'a pas d'égale

Tes nombreux congénères
Se sont tous fait tuer
Et bientôt en enfer
Tu vas les retrouver
             

                   Ethgrì-Wyrda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anos fils d'Athel & L
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2958
Age : 57
Localisation : Au Nord d'Athel-Loren
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Ven 17 Juin - 19:29

§§§§§§§§§§§§§ Bonjour Enfants de la forêt.

§§§ Au moment même ou l'apprenti se mit à parler, le vent qui faisait mouvoir les cimes des arbres et frissonner leurs feuilles s’arrêta comme pour écouter le discours du jeune Elfe. Ont pouvait remarquer sur un vielle arbre centenaire deux farfadets qui taquiner un jeune écureuil qui tenter de les chassés de son abri, non loin de là une meute de loups accompagnés d'un Métamorphes qui passé près de la clairière sans s'y attardé car il avait repéré un Clan de Pisteurs de la canopée qui étaient là pour sécuriser les alentours, ses derniers qui l'avaient repéré également savaient que cette Elfes n'a été pas un danger et qu'il fallait mieux le laisser poursuivre son chemin, Il était plus grand que ses congénères avec des épaules larges et un corps plutôt massif jucher sur deux jambes puissantes dont la terminaison été en forme de pattes et son visage été proche de l'apparence de ses compagnons son corps .
§§§ Alors que l'apprenti avait entamé son discours une Reine Méliade accompagnée de ses suivantes entra dans la clairière pour participer à cette assemblée que les lois de l'alliance faite entre les Elfes et les Esprits des bois autorisé à tout débat, certes dans la Grande Forêt d'Athel Loren il y a encore des Esprits des bois qui sont contre cette alliance mais leurs apparences ne peut tromper la vigilance des Pisteurs de la canopée qui avaient remarquer les couleurs de l'alliance que la Reine portait.  

§§§ Bonne journée.

_________________
La vie et un combat qu'il faut mener chaque jour pour pouvoir survivre.
    Anos fils d'Athel et de Loren.


Dernière édition par Anos fils d'Athel & L le Dim 19 Juin - 10:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ethgri wyrda
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1063
Age : 20
Localisation : Edur edoc'sil
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Dim 19 Juin - 1:34

Sur un ton franc, égal, fervent, il lança ces quelques paroles. il cherchait la foule du regard, et les feuilles sous ses pas fournissaient en craquant le rythme à ses répliques.

"Écoutez-moi, jeunes et âgés!
Toutes vos craintes doivent s’écarter
Car l’ennemi qui nous menace
N’a ni épée, ni lance, ni hache

On dit qu’il s’écoule ou qu’il passe
Qu’il faut l’attendre, ou qu’il s’efface.
Mais pour dire vrai, c’est une erreur
Car toujours ici nous guette l’heure

Cessons de fuire le sang qui coule
Le seul flot qu’il faut vraiment craindre
C’est le sable qui doucement roule
Et qui finit par tout éteindre

L’impitoyable sablier
Transforme l’enfant en guerrier
c'est lui qui créé l'adversaire
Qui tue les nôtres par le fer

Devrons nous toujours nous cacher ?
Lui viendra toujours nous trouver.
L’oubli des morts, voilà sont art
Nous n’avons pour arme que la gloire

Cessez de diriger vos peurs
Vers le froid, le feu ou l’acier
Pour eux, gardez tout votre ardeur
Car seul le temps me fait trembler."

_________________
Ennemis de Loren
Retiens cette morale
Sache que notre haine
Pour toi n'a pas d'égale

Tes nombreux congénères
Se sont tous fait tuer
Et bientôt en enfer
Tu vas les retrouver
             

                   Ethgrì-Wyrda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskandar

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 22
Date d'inscription : 24/03/2014

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Dim 19 Juin - 11:02

Il rugit,
Telle une bête sauvage il rugit,
Tel un ours blessé il rugit,
Telle la nature courroucée il rugit.
Le chant des bêtes, le chant des bois,
La voix d'un agacement sans fin, la voix d'un agacement sans fin, et ils prirent peur, les bardes qui étaient présents.
La voix de l'elfe n'était plus la sienne.

Nous avons écouté, nous avons entendu,
Les bêtes, les plantes ne sont pas sourdes, ni aveugles,
Qu'est-ce que votre assemblée, qu'est-ce que votre mémoire ?
Quel artifice encore allez-vous inventer
Que n'aura d'autre but que de vous en vanter ?
Qu'est-ce que votre menace, sinon la vie elle-même ?
Quelle est votre frayeur, quel est votre problème ?
Le cycle de la vie.


Pétrifiés ils demeurèrent, incrédules,
Ils avaient peur, peur de la mort,
Ils craignaient la tourmente.
La Nature semblait annoncer quelque chose, mais quoi, sinon que tout provenait de la vie ?
La voix de l'elfe, plus douce, n'était plus la sienne.

Nous avons écouté vos peines et vos frayeurs
Nous ne souhaitons qu'harmonie et bonheur.
Mais, sages que vous êtes, vous savez
Que la nature appelle à la douleur.


Comment ?!
Ils avaient tant souffert et tant donné pour la Forêt
Et ils allaient être encore condamnés ?
La voix de l'elfe, rugueuse, irritait leur fierté et leur envie de vivre.

Voyons, enfants, quelle est la marche à suivre ?
Sinon que de verdir les prés et les vallées ?
Planter des graines là où elles ne sont point plantées ?
Apprendre aux hommes les vertus de la Nature,
Le germe, la pousse et l'arbre, la pourriture,
Cela n'est que le cycle de la vie.


Mais, dure vérité, ils n'avaient pas envie,
D'approcher les humains qui n'étaient que des bêtes,
Même pire, des démons, d'horribles créatures.

Croyez-vous tout savoir sur la Nature ?
Le jour où vous le saurez, vous ne convoquerez pas
De si sages assemblées.


Les elfes eurent un peu honte.
L'apprenti s'éveilla, à bout de souffle, las,
Il s'effondra soudain, épuisé, raide mort.
Et grande fut la stupeur de ceux qui étaient là
Quand un jeune arbrisseau surgit près de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nannerl

avatar

Nombre de messages : 502
Age : 23
Localisation : Une belle Forêt Helvétique
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Dim 19 Juin - 21:26

La maitresse de l'assemblée se leva et annonçant de sa voix enchanteresse.

"Chers Invités, je vous informe que l'assemblée de l’Éloquence se terminera au milieu de cette nuit, que ceux qui veulent prendre la parole se manifeste et s'exprime."


_________________
"Les mots sont bien plus dévastateurs que les épées, d'un mots une guerre éclate, d'un autre mots la paix s'installe."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nannerl

avatar

Nombre de messages : 502
Age : 23
Localisation : Une belle Forêt Helvétique
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Lun 20 Juin - 18:29


Au lendemain de la dernière lune de l'assemblée, le silence reprit ses droits dans le bosquet, attendant le moment tant attendu, tous se levèrent et s'expriment sur les prestations de leurs confrères et consœurs rassemblés en ce lieu mystique.

Nannerl : "Je vous confère 12 lunes pour vous décidez, jugé avec votre sagesse et votre coeur celui ou celle qui par son écrit fit vibrer votre corde."

"inscrivez votre choix ici même sur la stèle gardienne à l'entrée du bosquet"

"Par ces dernières paroles, je remercie les invités présents de leurs efforts et leurs présences et dévotions".





_________________
"Les mots sont bien plus dévastateurs que les épées, d'un mots une guerre éclate, d'un autre mots la paix s'installe."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyoko31
Barde de Printemps
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 19
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Lun 20 Juin - 19:47

Hello, désolé d'avoir à te contredire ma chère Nannerl mais le printemps prend fin ce soir minuit, l'assemblée des bardes sera donc close à ce moment-là ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nannerl

avatar

Nombre de messages : 502
Age : 23
Localisation : Une belle Forêt Helvétique
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Lun 20 Juin - 19:58


Je le sais mais malheureusement Sad demain je ne pourrais pas me connecter donc je prend un peu d'avance Razz donc je compte sur toi mon cher.

_________________
"Les mots sont bien plus dévastateurs que les épées, d'un mots une guerre éclate, d'un autre mots la paix s'installe."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyoko31
Barde de Printemps
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 19
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Lun 20 Juin - 20:07

Oki t'inquiète pas ^^ Je ne pense pas que quelqu'un d'autre viendra participer mais moi par contre il faut que je finisse mon récit XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyoko31
Barde de Printemps
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 19
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Lun 20 Juin - 22:32

Et voilà :


        Le grand animal immaculé se tenait là, à seulement quatre pas de lui. Le souffle lui manquait devant la grâce rayonnante du seigneur des sous-bois. Les rares lumières dansantes qui perçaient la voûte feuillue venaient jouer avec la robe blanche de l'animal tandis que des farfadets remuaient en une gigue effrénée dans sa ramure impressionnante. Alors qu'il s'apprêtait à se rapprocher un peu plus du grand cerf, un abîme s'ouvrit brusquement sous lui, les racines s'écartant sous ses pieds, lui creusant une tombe plus profonde qu'aucune autre sur le vieux monde. Elles se refermaient ensuite derrière lui, inexorables, le broyant sous leur masse. Le jeune élève du barde se réveilla en hurlant. Le sang lui battaient furieusement les tempes alors qu'il s'arrachait à grand peine du carcan des draps collés à lui par sa transpiration. L'elfe, pâle et brun, aux grands yeux sombres et à la musculature fine et parfaite, se leva, nu, et se dirigea vers la pièce d'eau. Il s'appuya contre une large vasque et s'aspergea de l'eau glacée qu'elle contenait. À présent complètement éveillé, il rassembla ses humbles possessions et se prépara au voyage qui les attendait, son maître et lui.

       Les sentiers d'Athel Loren s'ouvraient devant eux pour se refermer aussitôt que leurs pas les quittaient. Ils se dirigeaient vers la clairière du Roi où avait lieu le grand rassemblement des bardes de la forêt entière. Au détour d'un chemin, le rideau végétal qui les entourait s'ouvrit sur l'imposant chêne des âges. Ce n'était pas la première fois qu'il venait ici mais comme lors de chacune de ses visites, il resta ébahi devant sa splendeur. De nombreux bardes se trouvaient déjà là et il en sortait toujours plus des sentiers cachés qui menaient à la clairière du Roi. Lorsqu'enfin les retardataires furent là et que tous eurent prit place, le doyen du rassemblement se leva au pied de l'arbre plusieurs fois millénaire, et prit la parole d'une voix chevrotante qui tenait plus d'une volonté de donner une image que d'une réelle faiblesse de la voix.

      « Confrères, consœurs, vous savez déjà pourquoi nous sommes rassemblés ici sinon vous n'y seriez pas. Les songes nous ont avertis, les temps ont toujours été en mouvement et il en est de même aujourd'hui. Peut-être même plus encore. Notre forêt qui nous est si chère est assaillie de toutes parts par des nains avides de carburants à leurs immondes machines, par des seigneurs bretonniens convoitant nos terres, par les forces du chaos qui envahissent le monde. Nos dieux sont morts ou ont désertés, les uns après les autres. La mémoire se perd, enfants de la forêt. C'est pour cela que nous sommes rassemblés, pour élire le réceptacle qui contiendra les songes passés, présents et futurs. Seul lui sera capable de nous indiquer la voie que notre peuple tout entier devra suivre. Que tous ceux qui prétendent être capables de recevoir ce fardeau et cet honneur élèvent la voix. Mais seul celui qui en sera digne sera désigné par notre communauté. »

      Des bardes, plus ou moins vieux, se levaient à tour de rôle pour s'exprimer. L'apprenti regarda son maître. Comme toujours, celui-ci se taisait et observait, étoffant son opinion sur chacun au fil des heures passées à discourir. Mais le jeune elfe était horrifié par toutes ces imbécillités déclarées à grands renforts de cris. Aucun de ces prétendants n'étaient dignes de devenir le réceptacle des mémoires, aucun n'avait vu la même chose que lui. Poussé irrésistiblement par la force de ses songes, il se redressa. Son maître tenta en vain de l'en empêcher et la clairière entière ne tarda guère à se faire silencieuse pour écouter ce jeune impertinent qui n'avait même pas encore était déclaré barde par ses pairs s'exprimer. Il ouvrit la bouche et un chant en sortit, un chant portant la voix de la forêt, un chant de vérité, l'annonce d'un changement à venir et la promesse d'un futur qui les dépassaient tous…

       Ses yeux avaient viré au blanc nacré tandis qu'une aura émeraude l'enveloppait. Certains jurèrent que l'esprit d'Athel Loren lui-même, incarné par le grand cerf blanc, s'était tenu derrière lui à ce moment.

« Des tréfonds proviendront les Autres,
Sombres êtres aux desseins acérés,
De leur griffes le cœur perceront,
Afin de leurs lancinantes ténèbres répandre,
L'obligeant à quitter le sein de sa mère,
Porteur de son peuple,
Gardien des temps anciens
Et protecteur des temps nouveaux
S'élèvera face au consumant ;
Avant que ceux-ci sur le monde ne s'effondrent
Les cieux sauvera ou leur chute précipitera,
Et lorsque la Chose s'éveillera
Son destin accomplira
Sous le voile sanglant
De la perte de l'être aimé ;
Alors tous se prosterneront,
Le sourire aux lèvres
Ou bien les chaînes aux pieds,
Lorsque l'élu prendra place
Sur le trône de la forêt,
Sur la destinée des mondes. »

       L'espace d'un instant hors du temps, celui sembla figé alors qu'Ethanaël s'effondrait entre les racines du chêne des âges. Chacun réfléchissait, aucun ne comprenait les paroles de ce messager de la grande forêt. Mais le temps défile, et l'instant ne dure pas une éternité. C'est à l'instant suivant que d'immenses racines noires surgirent du sol, racines torsadées aux épines acérées. Des elfes, immortels et non invincibles, moururent en ce jour funeste, le jour de l'avènement des Autres.

Le chaos faisait rage autour de lui alors qu'il tentait péniblement de reprendre ses esprits en dépit de la migraine qui lui broyait le crâne. La première image nette qu'il aperçut fut celle de son maître lui hurlant de fuir. L'instant d'après, ce dernier gisait sur le flanc, l'abdomen transpercé par une affreuses racine noirâtre. Le disciple se releva en hurlant, sous le choc de la vision qu'il venait d'avoir, avant de s'écrouler, repoussé brutalement par un elfe. Une racine fusa juste au-dessus de sa tête et il comprit que l'elfe venait de lui sauver la vie. Il l'observa un court instant : l'elfe était un tout petit peu plus vieux que lui (à quelques dizaines d'années près), athlétique (même pour un elfe il était plutôt balèze) et il paraît les coups des racines à l'aide de son bâton (tiens, un barde qui se battait ? Était-ce très réglementaire tout ça?). Mais il n'eut pas le temps d'approfondir son examen visuel, ramené à la réalité par les hurlements de douleur d'elfes agonisants et l'hémoglobine qui teintait la forêt de rouges flamboyants. Les racines n'étaient pas vraiment des racines, ou plutôt, disons qu'elles étaient rattachées à d'immenses créatures bipèdes. Les monstres faisaient la taille de trois elfes et leur peau d'obsidienne paraissait insensible. Leurs yeux étaient rouges, brasiers dans la nuit de leurs faces, et semblaient des puits sans fond ouverts sur l'enfer. Ils n'avaient pas de bras mais justement ces racines/tentacules. La panique s'empara peu à peu de lui et contrôla bientôt la totalité de ses mouvements, le poussant à fuir vers les abords de la clairière sacrée. Un vieil elfe mourant lui demanda de l'aide et tenta de s'accrocher à ses chausses mais un tentacule démoniaque mit fin à ses souffrances. La terreur le poussait à courir encore et toujours plus vite, enjambant les cadavres, sautant au-dessus des flaques de sang, esquivant au-dernier moment les tentacules lancés à sa poursuite. Les premiers arbres commencèrent à défiler autour de lui mais il était incapable de s'arrêter, il fallait fuir, toujours, toujours plus, plus vite, plus loin, plus… Un tentacule jaillit du sol, lui perforant la cuisse. Il s'effondra en hurlant, tenant le membre ensanglanté entre ses mains. Un Autre l'avait suivi. Oui, c'était un Autre, il en était sûr, ces monstres ne pouvaient être que les autres. La créature s'approcha de lui, savourant à l'avance de pouvoir goûter à la chair tendre de ce jeune elfe. Ethanaël était cloué au sol par la panique et sa blessure béante. L'Autre se rapprochait encore et encore, pas après pas. Il était maintenant juste au-dessus de lui et le jeune elfe pouvait entendre sa respiration sifflante. Et puis l'autre disparut aussi vite qu'il était apparut. L'elfe se redressa péniblement et fut effrayé par ce qu'il vit : le grand cerf blanc venait de percuter l'Autre de plein fouet et le tenait empalé sur ses bois. Les deux créatures roulèrent dans une étreinte mortelle mais les tentacules noirs ne tardèrent guère à percer le flanc de l'animal mythique une première fois.

        L'Autre se redressa, chancelant. Il lui manquait une partie du torse mais il tenait toujours debout. Il se tourna vers Ethanaël et lui adressa un sourire démoniaque. Derrière lui l'esprit d'Athel Loren gisait à même le sol, ensanglanté, percé de toutes parts, mort. Les larmes coulaient sur les joues de l'elfe tandis que le monstre réduisait la distance entre eux à pas lourds et pesants. Ce dernier eut alors un hurlement de rage et de douleur au moment où la pointe effilée d'un bâton lui transperça le front. Il s'écrasa face contre terre et l'elfe qu'Ethanaël avait vu plutôt bondit au-dessus du cadavre. Il portait une jeune elfe sur l'épaule, probablement évanouie, à moins que… Mais Bendhir (c'est ainsi qu'il se nommait) ne lui laissa pas le temps de faire d'avantage de suppositions. Il l’attrapa au niveau du torse, le cala sous son bras et continua sa course avant de plonger dans un arbre. Le tronc du vénérable frêne se referma derrière lui, scellant le passage à travers les racines de la forêt.

      La jeune elfe se prénommait Ilhya. Les trois elfes rescapés du massacre se tenaient au sommet d'une colline boisée. L'automne avait paré les arbres d'ors étincelants et une ouverture devant eux laissait apparaître un val boisé. Les Autres n'étaient pas encore venus jusqu'ici et ils y seraient en sécurité, pour le moment. Ethanaël observait le val en contrebas tout en réfléchissant à la prophétie qu'il avait prononcé plus tôt dans la journée sans savoir d'où les mots lui venait. Les Autres s'étaient attaqué au cœur d'Athel Loren et l'avaient obligé à fuir sa forêt-mère. Mais qui était cette « Chose » ? et cet élu ? Ilhya interrompit ses réflexions pour venir vérifier le bandage qui lui maintenait la cuisse. Elle leva un sourcil interrogateur quant à son état et il fit un sourire grimaçant. Bendhir allumait un feu quelques pas derrière eux. Il se retourna tant bien que mal pour observer celui qui l'avait sauvé. L'elfe avait les cheveux cuivrés, le visage impassible et fier. Ses yeux étaient durs, mais honnêtes, et Ethanaël savait qu'il pourrait compter sur lui. Les muscles roulaient sous sa peau tandis qu'il ramassait du bois mort. Il se retourna à nouveau pour se replonger dans la contemplation du val. Mais Ilhya se trouvait toujours face à lui. Il la trouva belle et fut fasciné par son visage fin aux traits doux, ses grands yeux verts et sa chevelure semblable au plumage d'un corbeau (on parle de la couleur bien sûr). Elle était fine, si bien que l'on pourrait craindre que la moindre brise ne la fasse s'envoler. Les restes de perles dans ses cheveux, sa tunique déchirée par endroit et une flûte brisée passée à sa ceinture démontrait son ancien statut de barde. Oui, elle était admirable.
    Et c'est alors qu'il était là, en-dehors de tout danger, face à ce paysage paisible, que le monde se mit à trembler...


Dernière édition par Pyoko31 le Dim 26 Juin - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyoko31
Barde de Printemps
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 19
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Lun 20 Juin - 22:40

Dommage que tu n'ai pas participé ma chère Nannerl :/ Pour les retardataires, vous avez jusqu'à minuit pour vous faire connaître. Ensuite nous passerons à l'été, avec une date limite pour les votes prévue pour dans 12 lunes, soit le 32 juin euh... Le samedi 2 juillet (toujours minuit). N'hésitez pas à commenter, et pour l'attribution des points, comme d'habitude :
- 1er : 3pts
- 2nd : 2pts
- 3ème : 1pt
Et puis après, nous pourrons voir ce que l'été nous réserve en belles paroles !!

Quelque chose à préciser en plus Nannerl ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nannerl

avatar

Nombre de messages : 502
Age : 23
Localisation : Une belle Forêt Helvétique
Date d'inscription : 20/07/2012

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Mar 21 Juin - 0:15

Non rien de plus à rajouter mon cher^^

Effectivement je n'ai participé directement mais plutôt indirectement par l'élaboration du premier acte sous une forme de d'écrit théâtrale. mais je ne pense pas que cela compte.

_________________
"Les mots sont bien plus dévastateurs que les épées, d'un mots une guerre éclate, d'un autre mots la paix s'installe."


Dernière édition par Nannerl le Mar 21 Juin - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyoko31
Barde de Printemps
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 19
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Mar 21 Juin - 9:29

C'est l'été !!!
Le sujet est donc maintenant fermé aux participations et ouvert aux votes et commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskandar

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 22
Date d'inscription : 24/03/2014

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Mar 21 Juin - 9:57

J'ai une observation à soumettre à l'assemblée : puisque nous ne sommes que trois participants, comment les participants votent-ils ? Disons, pour éviter d'avoir à voter pour soi-même, je suppose que la meilleure solution serait :
1er : 2pts
2eme : 1pt

Bien entendu, le schéma resterait classique pour tous les autres votes study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pyoko31
Barde de Printemps
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 19
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    Mar 21 Juin - 10:09

Nous sommes 4 : Anos, ethgri, toi et moi.
Cependant je me posais moi aussi la question...

Établissons d'abord un classement avec les trois autres participants que soi-même, et quand Nannerl reviendra on pourra voir quelle option choisir Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Bosquet de l'Eloquence    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Bosquet de l'Eloquence
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Warhammer Battle V8 :: Background-
Sauter vers: