AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Rec] La fin des Asrai

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Rec] La fin des Asrai   Jeu 2 Aoû - 20:38

bon voilà j'ai mis ma fic dans la section background où elle sera mieux approprée.

En prime je met la suite
pardonnez moi mes 2-3 betises albino je me suis repris.


"Athel loren connut une situation plus dramatique que jamais.des hordes d'esprits rénégats et corrompus, menés par drycha et Coedill, marchaient sur les plus grandes citées des asrai.Tout elfe qu'ils croisaient sur leur chemin était impitoyablement massacré, tandis que leur armée se faisait toujours plus nombreuse.

Au pied du Chene des Ages ,Ariel ,Orion et les Asrai mènerent un combat désespéré,puisant dans leurs ultimes forces.Des milliers de gardes éternels firent face,stoïques.Les gardes sylvains délivraient de meutrières volées de flèches.Les danseurs de guerre usaient de leur incroyable rapidité pour prendre les flancs de leurs ennemis et executer un ballet meurtrier. Mais en vain.
L'Hiver venait de se terminer.Les esprits des bois étaient déchainés.Drycha avait murmuré des paroles aux plus anciens esprits et hommes arbres et les avaient emplis de colère.seuls Adahnu et Durthu étaient restés fidèles aux asrai, Mais l'armée de Drycha comptaient des centaines d'hommes arbres vénérables qui n'avaient jamais connu que le sommeil,et qui étaient plus que jamais décidés à reconquérir Athel Loren, des milliers de lémures noueux habités par des esprits au faite de leur puissance, et des dizaines milliers de dryades , de nymphes, et d'hamadryades en furie.

Les dryades percutèrent les gardes éternels avec une force venant du fond des ages.ni les flèches ni les lances ne percèrent l'écorce des demoiselles de Coedill,bénies par drycha qui avait déployé de puissants enchantements afin de les protéger.La première ligne de défense des elfes sylvains fut déchirée par leurs impitoyables serres.Suivirent les Lémures, qu'aucun elfe n'avait vu aussi grands et puissants.D'une seule et unique charge, ils brisèrent la ligne de cavalerie ménée par Sarloc et les tuèrent avec une sauvagerie sans précedent.Virent alors les hommes arbres qui mirent en déroute les survivants et les poursuivirent dans les profondeurs de la foret.Au centre de la bataille, deux duels titanesques eurent lieu: Orion combatit Coedill et Ariel d'opposa à Drycha.Orion virvoltait et frappait avec une force qui faisait trembler la terre, mais, venant tout juste de renaitre, il ne bénéficiait pas de la toute puissance qui était sienne au solstice d'été.Coedill, lui sentait la vigueur de la foret et la bénédiction de Drycha qui coulaient dans sa sève, puisqu'il était le champion de cette dernière. Il s'amusait des efforts du roi de la foret et lorsque celui ci fit un bond magistral vers ce qui lui servait de tête, il bloqua la lance de Kurnous et la brisa comme du petit bois.Orion sentit la vigueur du dieu chasseur le quitter au moment où Coedill le brisa d'un magistral coup de branche.Il s'écrasa contre le Chene des Ages, vaincu, brisé, mais vivant.

A quelques dizaines de pieds de là, Ariel faisait face à Drycha. Celle-ci était infiniment plus puissante que la dernière fois que la reine de la foret l'avait rencontrée.Les sorts que l'hamadryde lancait étaient d'une telle puissance qu'Ariel avaient toute les peines du monde à les contrer.Pire encore, plus le temps passait, moins la foret lui obéissait, car Athel Loren toute entière se raliait à drycha. Finalement, Ariel tomba à genoux de fatigue. Drycha, voyant son adversaire vaincue, ne put resister à l'envie de raconter comment elle avait mis sur pied son complot.

L'Hamadryade raconta qu'elle libéra les esprits enfermés en tissant un puissant sortilège qui suspendit le temps donc l'action des pierres gardiennes. Une fois Coedill et sa suite libérés, elle devait à tout prix résoudre le problème des saisons. Nul n'ignore que les esprits des bois perdent une grande perdent une grande partie de leur pouvoir lorsque l'Hiver s'abbat sur les terres.C'est la Foret qui résolut le problème.l'Essence mème de la foret, celle qui avait anéanti deux des trois expéditions asrai tenant de coloniser Athel Loren, était contre la présence des elfes. Athel Loren déversa une partie de son âme dans celle de Drycha, et elle sentit en un pouvoir grandissant, Un pouvoir qui défiait celui des plus grands Mages et des plus grands Guerriers, et ceux ci le sentirent. Téclis, du haut de sa tour d'ivoire, eu une vision apocalyptique du monde, et les Démons du Chaos percurent un pouvoir qui rivalisait avec le leur. Drycha n'était plus une servante d'Athel Loren, elle ETAIT Athel Loren.
Les plus puissant mages tels que Ariel ou Ranu recevaient,lorsqu'il invoquaient la foret, une infime parcelle de son pouvoir.
L'Hamadryade, elle, avait reçu la totalité.Ce pouvoir était bien trop grand pour elle toute seule, alors elle usa d'un puissant sortilège sur elle même pour devenir une sorte de relais entre Athel Loren et son armée.Mais la puissance transmise de la foret aux esprits par l'intermédiaire de Drycha était alimenté par sentiments de colère et de haine qu'éprouvait la foret depuis des millénaires.Ces sentiments étants éternels, La puissance de Drycha et de son armée était éternelle, et jamais les esprits déchainés n'auront à subir le rythme des saisons et donc la décroissance de leur puissance.

Onnunbilée par son monologue,Drycha n'avait pas perçu Ariel qui appelait mentalement les siens à se rapprocher d'elle.
La Reine de la foret regarda Orion inconscient à quelques mètres d'elle, les elfes qui combattaient, tout proche, avec l'énergie du désespoir et enfin Drycha, grimaçante, qui, son monologue terminé, s'appretait à la transpercer de ses serres acérées. Alors seulement elle se leva, droite, fière, et sortit de sa robe une pierre d'un vert éclatant qu'elle leva vers le ciel et qui étincella de mille feux.L'hamadryade se jeta sur elle, mais n'attrappa que du vent.Elle jeta un regard autour d'elle: Ariel, Orion et les autres avaient disparu.Ils étaient à présent dieu sait où dans Athel Loren.
La Pierre de Lune des Sentiers Cachés avait fonctionné.

Les Asrai réaparurent non loin de certains de leurs bastions cachés par de puissants enchantements vieux comme la race des elfes.Ils étaient sauvés, mais avaient payés un très lourd tribu.Tout d'abord, la plupart des leurs avaient été tués. Adahanu lui,avait succombé alors qu'il tentait de convaincre les autres esprits de cesser ce massacre inutile.Enfin Durthu avait disparu à la fin de la bataille, dieu seul sait où.

Depuis les derniers bastions elfes,Le conseil, formé par les survivants du massacre, avait décidé de mettre son orgueuil de côté et d'appeler à l'aide. des forestiers choisi parmi les plus habiles de tout leur peuple furent envoyés afin de passer à travers l'armée de Drycha pour porter un message dont dépendait la survie de tout un peuple,de LEUR peuple.
Leur missive appelait à l'aide leurs voisins, amis et alliés: les Bretonniens.

seuls une poignée de forestiers parvinrent à quitter la foret en vie, et certains morurent dans l'heure de leur sortie, car drycha bénéficiait d'une obéissance totale de la foret, qui se mouvait, changeait et se transfotmait selon leurs désirs.

quelques forestiers atteinrent cependant les forteresses de Quennelles et Parravon et rapportèrent en quelques mots la gravité de la situation aux seigneurs bretonniens:
Drycha et Coedill s'étaient uni, avaient rallié à leur cause la quasi totalité des esprits de la foret pour former un Ost innombrable et inplacable d'une puissance terrifiante.

Les seigneurs prirent la nouvelle à la légère, considérant la menace comme une simple petite révolte interieure. Néanmoins Ils se concertèrent et réunirent une grande armée qui déplaça lentement vers la frontière ouest d'Athel Loren.

dès que Drycha appris la nouvelle, toute son armée se rua littéralement vers la bretonnie pour éliminer ceux qui contestaient leur suprématie, mais du fait de l'incroyable nombre des esprits des bois, ils se mouvaient lentement, mème avec l'aide la foret.

Ce brusque départ mit fin aux sièges des bastions des elfes sylvains,qui en conclurent que leurs messagers avaient réussi,du fait de leurs incroyables capacités, à traverser les lignes ennemies.Ils remercièrent Isha, Kurnous et Loec et se concertèrent sur la meilleure marche à suivre. Puisque la foret était vidée et les chemins surs, ils décidèrent de quiter Athel Loren qui les avait abrités des millénaires durant, puisque tout ce qui les retenaient ici avait été anéanti.Ils se mirent d'accord pour rejoindre l'armée bretonnienne afin de tenter de faire l'impossible: repousser les forces de Drycha.

Tous les elfes sylvains empruntèrent alors des chemins mysterieux, anciens et peu connus, où la foret était, malgrè la récente agitation, léthargique.La foret, devenue leur ennemie, ne les attaqua donc pas du fait de leur extreme discrétion.
Ils agirent ainsi afin de ne pas croiser l'armée de drycha en rejoigant l'armée bretonnienne.Beucoup moins nombreux, les Asrai progressait plus vite et ils rejoignirent les Bretonni avant la bataille.là, ils remercièrent les forestiers qui avaient fait passer le message et observèrent la fière armée des bretonni dont les étendarts claquaient au vent et dont les puissants destriers renaclaient et piaffaient.

Les Asrai furent stupéfaits de voir que les bretonni avaient l'air détendus et plaisaintaient gaiment.Certains même se raclaient la gorge et déclaraient haut et fort qu'ils se demandait combien d'heures ils leur faudrait pour remporter la victoire.
Leur armée était certes nombreuse, mais les elfes avaient vu les immenses forces de leur ennemis avant même qu'ils ne soient au faîte de leur puissance, car lors de la bataille du chene des ages, le solstice d'été était loin, les plus puissants esprits n'étaient pas encore réveillés. Sans même avoir besoin d'en parler, ils se rendirent que jamais il ne pourraient, à moins d'un miracle, arreter Drycha. Ils savaient que jamais les bretonni ne les croiraient s'ils leur disaient qu'il n'y avait pas une chace de remporter la victoire. Avec un mélange de résignation et de chagrin, ils affutèrent leurs armes et se préparent pour une des plus grandes batailles que le Vieux monde ait jamais connu.

Pourtant, l'espoir demeure car Ariel, Orion et quelques grands noms de la noblesse elfiques prirent un chemin opposé à celui de leurs frères et soeurs lors de la fuite de leurs bastions.En effet, ils savaient que l'espoir se trouvait ailleurs et que même avec l'aide des bretonniens ils ne pouvaient remporter la victoire.Ils se dirigèrent donc vers L'est et se séparèrent en trois groupes : Ariel et Orion( qui se remettait lentement de sa blessure) iraient trouver les hauts elfes sur la lointaine Ultuhan.
Sarloc et sa suite se rendraient dans l'Empire de Sigmar et Naieth ainsi que quelques nobles devaient aller chez... les nains.Ils étaient conscients de risquer leurs vies à se rendre ainsi chez leurs pires ennemis ils étaient encore plus conscients que l'avenir du Vieux Monde en dépendait.
Car Ariel avait senti que dans la partie la plus sombre de l'Ame de Drycha, celle ci projetait une alliance avec les Hordes du Chaos.Car la source de tout le malheur dont souffraient le monde en ce jour était due à Morghur.Les années que Drycha avaient passées à méditer au pied de l'arbre du Malheur, sous sa dépouille, lui avaient révélées beaucoup de choses, notamment que la création d'Athel Loren était due au Chaos et que seule une alliance avec celui ci pouvaient assurer une victoire définitive aux deux factions.

Ariel et Orion regardaient leurs frères partir vers des destinations lointaines, Athel Loren et au delà la Bretonnie.
Car après Athel Loren, ce sera maintenant à la bretonnie de connaitre la mort et la désolation.



Voilà fini pour aujourd'hui!jèspère que sa vous a plu si vous avez des question sur le récit ou des remarques à me faire (incohérences,fautes, bourdes...) n'hésitez pas mais faites vite car je part ce soir!

La suite fin aout! quand je serait rentré de vacances.

Merci à ceux qui ont eu la patience de ma lire

Bonnes vacances à tous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Mer 8 Aoû - 16:06

C'est tres tres bien vivement la suite !!!

Juste un truc, surement inutile:
Tu situerais cet evenement dans combien d'années ?

Et puis je suppose que le texte est ecrit d'un point de vue d'elfe sylvain donc je n'aime pas trop la facon dont tu decris les bretonni a ce moment la:
Citation :
[...]et observèrent la fière armée des bretonni dont les étendarts claquaient au vent et dont les puissants destriers renaclaient et piaffaient.[...]

Encore pour les etendars ca va mais je pense qu'un elfe serait indigné de voir tous ces chevaux qui sont esclaves de la volonté de telle creatures que les hommes

Par contre la c'est beaucoup mieux comme description:
Citation :
Les Asrai furent stupéfaits de voir que les bretonni avaient l'air détendus et plaisaintaient gaiment.Certains même se raclaient la gorge et déclaraient haut et fort qu'ils se demandait combien d'heures ils leur faudrait pour remporter la victoire.

Petite question:Ca finit mal pour les asrais ?
Si oui on pourrait approfondir apres la fin de ton texte en rajoutent toutes les repercutions sur le vieux monde t'en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Mer 8 Aoû - 20:10

Ouyaya ! Quelle hérétique celui-ci ! dwarf

Pour ce qui est des fautes, il y en a pas énormément, mais pas mal quand même, tu devrais te relire avant de poster ton réçit.
C'est surtout les erreurs de ponctuation qui sont déplaisantes :

Citation :
,Ariel ,Orion et les Asrai mènerent un combat désespéré,puisant dans leurs ultimes forces.Des milliers de gardes éternels firent face,stoïques.Les
, Ariel, Orion et les Asrai mènerent un combat désespéré, puisant dans leurs ultimes forces. Des milliers de gardes éternels firent face, stoïques. Les[...]
Bref, revoit totalement tes points, virgules et majuscules.


Ensuite, pour le contenu : ma moustache (que je n'ai pas) s'est hérissée ! ^^

Citation :
rycha avait murmuré des paroles aux plus anciens esprits et hommes arbres et les avaient emplis de colère.
Autant ceci peut tout à fait être possible...

Citation :
ils brisèrent la ligne de cavalerie ménée par Sarloc
Citation :
Drycha, voyant son adversaire vaincue, ne put resister à l'envie de raconter comment elle avait mis sur pied son complot.
Citation :
les Démons du Chaos percurent un pouvoir qui rivalisait avec le leur.
Citation :
Leur missive appelait à l'aide leurs voisins, amis et alliés: les Bretonniens.
Citation :
Sarloc et sa suite se rendraient dans l'Empire de Sigmar et Naieth ainsi que quelques nobles devaient aller chez... les nains.
Citation :
Drycha, celle ci projetait une alliance avec les Hordes du Chaos.
Citation :
Le conseil, formé par les survivants du massacre, avait décidé de mettre son orgueuil de côté et d'appeler à l'aide.

Pfiouuuu...Ca par contre, c'est un peu n'importe nawak à mon goût.
- Scarloc est un éclaireur, pas un cavalier (il me semble).
- Drycha hait les Elfes, en voir un à terre va lui donner envie de l'écharper, pas de lui parler (quand bien même elle soit machiavélique).
- La magie d'Athel Loren surpasse celle du vortex ? Shocked Wow ! Plutôt puissante la forêt pour rivaliser avec une autre dimension.
- Impossible. Les ES se font fait poutrer hors de la forêt, ils en partent et c'est tout ! Il ne vont pas chercher à la détruire avant de partir.
- Impossible. Les ES méprisent l'empire (bien plus que les bretos), la survie d'accord mais pas à ce point ! Et pour ce qui est des nains... What the fuck ?!?
- Une alliance avec le Chaos ? Ouya ! S'allier à l'ennemi que le hait le plus ? S'allier a son ennemi naturel ? S'allier à la force que la forêt combat depuis des millénaires ? Non !
- Appeler à l'aide ? Pourquoi ? Ils ont été chassé de la forêt et c'est tout ! Ils vont pas chercher à la détruire !

Bref, malgré une très bonne intention, les explication fluffique sont très très loin de me convaincre... Confused
M'enfin, tu peu continuer ton délire d'écriture, même si j'adhère pas trop (remarque, les ES ne feront plus chi** mes EN ! cheers )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Mer 8 Aoû - 20:12

Pour le moment c'est assez cool, une révolte en Athel Loren... Sa promet une histoire bourrine...
Tu penses faire combien de "chapitres" comme celui là ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Mer 15 Aoû - 10:19

des chapitres beh autant que necessaire lol, est que un ecrivain c exactement combien de pages et de chapitre son livre comptera?non pas que je me compare a un ecriain bien sur.mais pour te donner une idee si sa plait peut etre entre 5 et 10 comme celui la.

maintenant je vais tacher d'expliquer toutes les incoherences que Slayne a remarquer(cest chiant les claviers anglais y pas daccent!!!)

bon pour sarloc,je suis desoler, ct une erreur car je pensais avoir inventer un nom, je ne savais pas quil exister deja

drycha qui raconte son plan sa peut parraitre bizarre je sais ;ais g 2 explications:

1)je pense q'ariel etait la seule a pouvoir mesurer combien la magie employee par drycha etait puissante et donc pour drycha ct a la fois la seule occasion den parler a quelqun et aussi le moyen que ariel meure en se disant quil ny a plus aucun espoir.

2)je pense que tu as remarquer ce passage car il te parraissait tres long
sur le papier c vrai mais en parole c a peine quelque phrase,donc moins dune minute de conversation

Ensuite pour la magie je vais mexpliquer: pendant des milliers d'annees la foret nas pas cesser de hair et de detester les autres races.et ces emotions produisent de lenergie, energie qui n'est jamais utiliser!
cest comme si pendant des milliers d'annees des eoliennes ou des turbines avait tourner en produisant de lenergie que personne n'utilisait!
et ce pouvoir la que drycha a recu.voila

tu na pas compris :si ils demande de laide c pas pour detruire la foret, c parce que drycha ne va pas sarreter a athel loren , elle va en sortir et semer la mort et la destruction.il faudra bien que quelqun l'arrete


imagine: des
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Mer 15 Aoû - 10:20

desole pour les fautes mais les clavier anglais c la merde
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Sam 18 Aoû - 19:09

le debut c'est un un peus bocoup abuser des millier d'homme arbre et des millier de lemures des million de dryades je ne penses pas qil i en ai autant dans athel loren
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Sam 18 Aoû - 20:00

J'ai pas lu ça moi ...
C'est vrai que les nombres sont grands, pour accentuer le coté apocalyptique du récit, mais je ne lis pas ça :
Citation :
des millier d'homme arbre et des millier de lemures des million de dryades
Je lis :
Citation :
des centines d'hommes arbres, des milliers de lémures et des dizaines de milliers de dryades

Ce qui est un peu beaucoup abusé, par contre, c'est l'orthographe sur ton post ...

El', faut-il rappeler que les majuscules au début et les points à la fin des phrase font aussi partie de la bonne orthographe demandée ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Sam 18 Aoû - 20:20

"tousse acro a l'orthographe c nul"

Tous accros à l'hortographe c'est nul.
Edit Slayne : Ce qui est 'nul' c'est le fait que je risque de ne pas aimer très longtemps tes messages s'ils sont tous de cet accabit ! Si tu ne fais pas d'effort, c'est mal partit pour venir ici !
Garre à tes fesses...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Dim 19 Aoû - 0:38

Y'a une différence entre bcp, que tout les gens comprennent, et beauquous , qui est incomprenable. Ce n'est pas être accro, mais c'est vouloir te comprendre ... Ce qui complétement différent. Ce qui est "nul", c'est ton écriture de tous. Je ne vois pas pourquoi tu écris Tousse , et pas Tous ! ça allonge le mot, ça devient dur à comprendre... M'enfin, je comprendrais jamais ceux qui écrive comme des porcs et qui allonge des mots.

( Oui, à la base le language SMS sert à raccourcir le mot, donc l'agrandir est un problème de français .. )

Casty, qui aime pas les SMSeurs... Smile
Edit Slayne : Je crois que je vais t'apprécier Casty Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Lun 20 Aoû - 15:36

c'est vrai que les SMS c'est chiant et à cause des fautes d'orthographe on a du mal a lire
mais par contre si c'est des lettre qui se sont juste ballader dans le mot on peut tout à fait cpedrrmoe le snes de la parhse du moment que la première et la dernière ltrete du mot siot à luer pacle

Edit Slayne : Ouais ba non, ça m'a prit 20 secondes pour comprendre ton mot 'comprendre' Confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Lun 20 Aoû - 16:17

C'est pas une raison.
Une bonne orthographe demandée, ça suppose que les fautes d'inattention soient tolérées, mais ça veut aussi dire qu'on se relit avant de poster, ce qui ne semble pas être le cas de tout le monde ici.
Quand au fait de mélanger les lettres, ça ralenti encore plus la lecture que le reste ...

Je crois qu'on s'éloigne un peu beaucoup du sujet là ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Lun 20 Aoû - 16:28

je trouve aussi
bon la suite elle vient quand?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Lun 20 Aoû - 18:10

Citation :
bon la suite elle vient quand?

Citation :
La suite fin aout! quand je serait rentré de vacances.

Suffit de lire Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Dim 26 Aoû - 15:15

Histoire sympa, assez rythmée mais dans laquelle il y a pas mal de fautes (je le dis en toute objectivité).On attend la suite...
En revanche un peu deçu de ne pas avoir vu les cavaliers sauvages qui sont censés etre la garde d'orion ( drycha et ses dryades auraient eu du mal à s'approcher aussi vite de la demeure royale Twisted Evil ) et surtout des durs à cuire.
a+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Jeu 8 Mai - 13:42

Désolé de ma longue inaction, mais je compte reprendre le projet bientôt.Le prochain chapitre sera plus court que celui ci(il faut un temps considérable pour écrire) mais racontera la bataille qui aura lieu près de quenelles ainsi que le contact entre Naieth et les nains de Karak Norn (il y aura quelques dérapages!).Publication prévue pour ce week end!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   Mer 10 Déc - 11:57

J'attend la suite avec impatience. Méme si je suppose que tu a compris que il y a certains passages qui ne sont pas trés fluff tu as au moins le mérite d'avoir ecrit quelque chose. Je ne reviendrais pas sur ce que a dit slayne mais pour ce qui est d'aller chercher alliance chez les nains ma foi cela se peut parce que soit ils veulent que les nains se fassent massacrer par Drycha soit ils sacrifient leur orgeuil personnel. Et je pense que Ariel est assez sage pour avoir fait le bon choix(en plus dans le LA il y a un moment ou les elfes sauvent les nains des orques). Bon c'est vrai que le pouvoir de drycha soit égal à celui du vortex est un peu abusé mais ça rend bien compte de la puissance de drycha. Bon je ne vais pas te réecrire ce que tout le monde a dit sur ton texte donc à toi de choisir si tu continue(mais enléve un peu ces fautes d'orthographe^^)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rec] La fin des Asrai   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rec] La fin des Asrai
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Warhammer Battle V8 :: Background-
Sauter vers: