AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Rec] le temple du soleil( prologue)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Rec] le temple du soleil( prologue)   Jeu 24 Mai - 21:47

Le temple du soleil.

Prologue


L’ivresse de la bataille, Lumo la connaissait à ce moment.
Saut, coup, saut, esquive, estocade. Il en était déjà à son dixième gobelin.
Grâce à son armure en bronze sur mesure et sa lance faites avec du bois de chêne, ce fier garde éternel effectuait de belles prouesses.
Tout à coup, le bruit caractéristique d’un lance roc se fit entendre. Regardant à sa droite, il vit le gnoblar voler vers lui, l’esquiva et le transperça d’un de ses poignards.

Nous sommes en 1933 calendrier de l’empire.
Des gobelins alors calmes se sont rassemblés et attaque le royaume d’Athel Loren.
Ses fiers habitants combattaient autant que faire se peu pour leur survie.
En effet, dans un même élan, des hordes d’orques attaquent le nord, et des hommes bêtes sont au Sud.
Les elfes sylvains autant fier soient-ils ont demandé de l’aide de leurs cousins hauts.
Elle n’était toujours pas là.

Lumo dans sa soif de sang combattait un chef gobelin quand il sentit un mince filet de sang couler de sa tête.
Il s’évanouit.
Lorsqu’il se réveilla il se trouva au milieu d’un champ de mort. Des milliers de corps de gobelins étaient étendus avec des centaines d’elfes.
Mais ce qui attira Lumo ce fut les arbres :
Ils étaient en grande majorité brûlés ou calcinés.
Il se précipita en direction du chêne des âges. Il était lui aussi en cendre. Une des branches s’écroula. Il éclata en sanglot.
Athel Loren était morte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] le temple du soleil( prologue)   Jeu 24 Mai - 22:17

En 1933? c'est impossible! Et Athel Loren serait morte?
mouais, j'attend de voir la suite, car il te faut une bonne explication!

PS: attention aux fautes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] le temple du soleil( prologue)   Jeu 24 Mai - 22:29

Tu verras Mr.Red
Pour les fautes c'est bizzare je l'ai passé au correcteur Word Shit
L'acte 1 est prét.
Voil@+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] le temple du soleil( prologue)   Jeu 24 Mai - 22:39

C'est court.
C'est pas très détaillé.

Citation :
d’un lance roc se fit entendre. Regardant à sa droite, il vit le gnoblar
Hum. Deux erreurs :
-Il s'agit de gobelins, et les gnoblars n'ont donc rien à faire là dedans.
-Un lance roc envoie des rocs. C'est la catapultes à plongeur de la mort qui envoie des gobelins.

Tu vas trop vite en besogne Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] le temple du soleil( prologue)   Mer 6 Juin - 19:06

Acte 1
Son ouïe de chasseur l’avertie d’une présence.
Apparemment la chose qui se déplaçait courait dans la forêt.
Sans un bruit il se glissa dans l’arbre le plus proche en attendant la chose qui semblait venir vers lui. On aurait dit que son attente durait des heures alors qu’elle ne dura en tout et pour tout que 5 pauvres minutes. Une elfe de son âge qui apparemment était exténuée car Lumo entendit son souffle rapide dans les branches. La femme se retourna mais la fille, car en fait c’était une elfe de son âge, ne le vit pas.
Des perles dorées coulaient le long de ses joues entachant une beauté plus qu’attirante. Une rivière d’or coulait de ses cheveux jusqu’à des habits élégamment portés. Même la robe déchirée la rendait plus belle. Des yeux perçants et un nez aquilain composaient son visage.
Enfin elle fit la même chose que Lumo précédemment et s’accroupit prés de l’arbre géant.
Tout à coup une branche tomba du haut de cet arbre. Lumo ne put réprimer un cri de qui surpris la fille. Celle-ci le dévisageait à présent sans remarquer la branche qui arrivait sur elle. Lumo prit de l’élan sur un morceau d’écorce et atterrit à côté de la jeune fille. Elle dévisageait toujours lorsqu’il l’attrapa et la projeta à terre avec une prise qu’il avait apprise lors d’une bagarre.
Ils atterrirent un peu plus loin dans un tas de feuilles calcinées.
La branche éclata par terre dans un long bruit sourd et laissa place à un cor et une lance.
Sans ce concerter, Lumo coura vers ceux-ci, ramassa la lance et lança le cor à la jeune fille qui s’appelait en faite Sandär.
C’était clair comme de l’eau de roche : Athel Loren leur a donnée une mission.
Le tout est de savoir laquelle.
Une petite suite ou j'ai essayé de prendre le temps de décrire
Voil@+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] le temple du soleil( prologue)   Ven 15 Juin - 18:13

Acte 2.
Lumo et Nayda se racontaient leur vie tandis qu’ils marchaient en direction de la Bretonnie. Quelques jours plus tôt, ils avaient convenu que le meilleur moyen de se protéger des orques parcourant la forêt était de se mettre à l’abris là-bas.
Nayda expliqua que ses parents faisaient partis du clan des tisseurs de charmes et que, par conséquent, suivait la même voie.
Lumo ignare attendit l’explication de Nayda. Les tisseurs de charmes sont en fait des enchanteurs très puissants qui ont choisi de maintenir l’équilibre d’Athel Loren.
Souvent appelés formeurs ou chanteurs d’arbres.
Ils sont souvent accompagnés de licornes ou de coursiers elfiques.
Elle possédait un arbre au milieu de la forêt qui jouxtait celui de son jeune frère.
Elle était en deuxième phase d’apprentissage qui en compte six puisqu’un par chaque pouvoir différent.
Son tuteur, un certains Sarfäis était mort en la protégeant lors de la bataille.
Elle ne dut son salut qu’à un chant d’Athel Loren après lequel elle était tombée de fatigue.

Lumo, voulait lui demander quelque chose lorsqu’un guerrier orque sur sanglier et quelques gobelins apparurent devant eux.
« -Tu possèdes un pouvoir efficace pour ce genre de situation ? »Demanda Lumo voyant que les nouveaux arrivants les avaient vus.
« -Euh... non. Il me faudrait une forêt à proximité ou de la végétation or tout ce que je vois c’est des pierres et de l’herbe. »Répondit Nayda.
« -Prépare-toi à combattre alors. »Dit Lumo en prenant la lance de son dos.
« -J’ai peut-être le cor qui pourrait servir. »
Elle le prit, le mit à sa bouche et souffla de toutes ces forces. Une douce chaleur l’envahit puis un bruit strident en sortit qui effraya les 11 bonhommes verts encapuchonnés. Mais l’orque commença sa course en maudissant ses anciens compagnons.
A cause du soleil on pouvait difficilement distinguer ce qu’il portait. Lumo s’apprêta à le recevoir pourtant la lance qu’il avait ramassée et mis dans son dos gigotait dans tous les sens. Enfin elle réussit à se libérer et vola vers l’humanoïde qui ne put esquiver et la prit dans l’épaule.
Cela ne fit qu’accentuer sa colère et sa soif de sang.
Il arriva sur Lumo, lui asséna plusieurs coups de kikoup que celui-ce prit de plein fouet. Il essaya de passer sous la garde de l’orque, réussit mais ne lui fit qu’une égratignure. Finalement, après un coup de tête imparable, Lumo se retrouva à terre.
Il ne put voir arriver cinq chevaliers, qui, au bout de 10 minutes, achevèrent l’orque à bout de force. Mais Nayda le put. Leurs chevaux bruns portaient des carapaçons tous plus beaux les uns que les autres. Les armures scintillantes des hommes illuminaient ce chaud début de soirée. Ils ramassèrent Lumo inconscient puis attrapèrent Nayda par le col pour parcourir les vastes plaines d’herbes rasent en direction, elle l’espérait, du château le plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rec] le temple du soleil( prologue)   Dim 18 Nov - 22:23

Quelques cenatines d'années auparavant,...
Cette beauté …
Cette forêt …
Cette grandeur…
Athel Loren.
« Nous y voici. » Caladryan s’émerveillait devant cette majestuositée qu’avait la forêt merveilleuse et fantastique du centre du vieux monde.
Avec ces subordonnés, il était arrivé quelques heures plus tôt.
Déjà l’odeur de la défaite planait dans l’air, personne ne parlait, tout le monde se rappelait les derniers passaient en famille, les adieux à leur terre.
Quelques jours avant, qu’est-ce qu’un jour pour un elfe ?, des compagnons,… des amis, … des frères étaient morts lors d’une bataille épique.
Des centaines de horde chaotiques, après avoir détruit l’empire, la bretonnie, le nippon, la tilée, et l’empire nain, étaient arrivées chez leurs cousins des bois.
Ceux-ci, affaiblis par un conflit avec des dryades renégates, avaient demandés l’aide des hauts.
Magnanimmes, minimisant le danger, avait envoyé des elfes se faire massacrer.
Aujourd’hui, quelques elfes des bois résistaient encore, en sous nombre.
Ils devaient les rejoindre pour la bataille finale, leur fin.
Tel avait prédis son dieu.
Quelques dryades parvinrent à leur rencontre.
Sans un mot, elles les conduisirent sur les lieux de la futur boucherie, ou tout s’achèvera.
Après quelques heures de marches, ils arrivèrent à une bordée d’arbres.
Au loin se voyait la fumée des campements, fait du bois des arbres millénaires.
Quel gâchis.
Ils revinrent sur leurs pas, pour découvrir un campement hétéroclite.
Des nains cotoiyaient des elfes et des humains, derniers descendants de leurs peuples, ici des mercenaires, la des nippons, au bout… Il n’en crut pas ces yeux :
« Des vampires !! »
« Oui c’est cela, toute la contrée du vieux monde est rassemblée ici. »Dit derrière lui un elfe habillé de cuirs bleutés, d’une peau pâle, sûrement un renégat.
Caladryan cracha par terre.
« Je ne me battrais pas au côté de ***** »
« Soyez en heureux, moi non plus, mais nous y somme bien obligé. »
L’arrivée du capitaine fut saluée par tout le monde, aussi bien pour sa renommé que pour sa relation avec le dieu suprême.
Il fut décidé plus tard que lui et ses gardes prendraient place aux côtés des vampires,
Dos à la falaise bordant le champ de mort.
Ils prirent position le lendemain en fin d’après-midi.
Ca ne l’excitait pas de combattre dos à une falaise, encore moins à côté de charogne.
Mais il n’avait pas le choix.
Des bêtes et des armures commençaient à apparaître au nord.
Des corps leurs servaient d’ornements.
Leur puanteur lui parvenait aux narines, à moins que ce ne soit celle des morts vivants voisins.
Tout à coup, un cri retentit au dessus de lui, un dragon…
« Un dragon !! »
La fin n’est pas encore arrivée.
Seulement, un autre cri inhumain se fit entendre du côté adverse.
Un monstre difforme apparut, un démon.
Le cor retentit et la bataille commença.
La suite ne fut plus très claire.
Il crut voir un duel volant,…
Des arbres abattus…
Des cornes voler…
Il ne le sait comment mais il se retrouva esseulé avec le reste de l’armée, une centaines de guerriers, d’archers, de mages, acculé à la falaise.
Des milliers de chaotiques lui faisaient face, l’un deux portant la tête du chevaucheur de dragons.
Le dragon était à côté de lui, des larmes coulaient de ses beaux yeux, la mort serait sous peu. Repoussant la pensée de sa tête servant de bijoux, il montai sur une pierre.
Voyant les regards tristes, résignés de ses compagnons, il prit la parole :
« Hommes de cette contrée !
Nains des montagnes !
Mercenaire de tilée !
Guerrier du Nippon !
Invocateurs de morts !
Cousins des bois et cousins renégats !
Notre heure est venue, j’en suis convaincu !
Mais nous ne devons pas baisser les bras !
Pensez à ceux qui sont morts ! Pensez à vos compagnons ! Pensez à vos amis, votre famille !
Nous devons nous battre !
Pour ce monde que nous chérissons ! Pour l’Amour ! Pour tout ce que nous aimons, Oui, Battons nous !
Notre fin est venue, mais nous battre est la seule solution pour que se soit pas celle du monde !
Faites ce que vous voulez, mais moi je prends cette hallebarde, et je me jette dans la mélée …
Pour le bien !!! »
Sur ce, il se jeta sur le premier chaotique venu.
Derrière lui, le regard haineux, tout ces êtres, dans un même élan, en symbiose, oubliant leurs rancunes, crièrent,
« Pour le bien ! »
Quelques heures plus tard, dans un coin de forêt.
« Mon capitaine, nous ne sommes plus qu’une dizaine, l’ennemi est à notre recherche, il brûle tout sur son passage.
-Qui reste –t-il ?
-Un elfe noir, qui semble avoir fait connaissance avec vous,
3 demis portions, une lahmianes qui ne m’inspire pas confiance, 2 elfes des bois et 3 humains.
-Bien, dites-leurs de se bouger, nous ne sommes pas sauvés, nous devons prévenir notre race que nous avons perdus. Que le dernier rempart est détruit.
-Nous n’avons aucuns messager…
-Qu’est-il advenu du dragon ?
-Il est montée dans les cieux et on ne la plus revu depuis.
-Bien, il est sûrement partit en Ulthuan. Dites aux autres de se préparer, nous partons.
-Puis je demander ou ?
-Vers l’inconnu. »


Voilà une suite un peu décalée pour expliquer ce qui va se passer dans quelques actes :)C'est un récit dans le récit, qui quand il se terminera verra la continuité du texte précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rec] le temple du soleil( prologue)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rec] le temple du soleil( prologue)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Warhammer Battle V8 :: Background-
Sauter vers: